Aider efficacement nos enfants à dépasser leurs difficultés (ebook 37 pages)

12.00 €

Ajouter au panier

Comment aider votre enfant à surmonter ses craintes avec bienveillance ?

Vous devez agir comme un facilitateur pour votre enfant.

En effet, on fait souvent l’erreur de traiter notre enfant comme un être immature et « inférieur ». Le simple fait de lui parler avec RESPECT change toute la donne (à condition que le respect soit dans les 2 sens bien sûr).

Vous devez ainsi absolument comprendre ce qui se passe chez votre enfant lorsqu’il a PEUR. L’enfant a 4 options à sa disposition :
 
1. Eviter
Eviter, c’est rester à distance de la situation qui fait peur, c’est ensevelir une pensée ou une émotion désagréable. L’absence d’anxiété signe le « succès » de l’évitement. Mais éviter, c’est aussi manquer une occasion de vivre quelque chose et se priver du sentiment d’avoir accompli quelque chose de grand, d’avoir surmonté un défi, d’avoir appris quelque chose. On évite non seulement l’action ou la chose qui fait peur, mais également une expérience nouvelle bénéfique pour notre sentiment de sécurité.
 
2. S’effondrer
Quand l’effort pour éviter une situation ou une chose qui fait peur est un échec, l’émotion de peur déborde. Elle nous emporte, nous submerge et finit par nous contrôler, nous écraser. On perd le contrôle, on n’est plus soi.
 
3. Serrer les dents
Nous abordons la situation soit de notre propre chef, soit parce que quelqu’un nous y force. Cette approche nous coupe de nos émotions, de ce qui est vivant en nous. On serre les dents, les poings, les muscles et on se cramponne à tout ce qu’on peut, on retient notre respiration. Si nous devons traverser une épreuve une seule fois, serrer les dents peut être efficace. Comme l’évitement, utilisé à bon escient, le serrage de dents peut nous sauver la vie. Mais si nous voulons vraiment surmonter une peur, alors le serrage de dents ne nous aidera pas. Nous viendrons effectivement à bout de la situation mais nous n’obtiendrons aucun bénéfice de ce « succès ».
 
4. Braver-ressentir
Nous affrontons la situation effrayante et éprouvons les émotions qu’elle éveille. Lawrence Cohen écrit que pour aider les enfants à apprivoiser leur anxiété, nous pouvons les encourager à passer davantage de temps dans la zone du Braver-ressentir (notamment via du réconfort pour les enfants qui sont englués dans la zone s’effondrer ou serrer les dents ou via un petit coup de pouce pour les enfants qui n’arrivent pas à sortir de l’évitement). Les êtres humains neutralisent leur anxiété grâce à la sécurité émotionnelle et la sûreté fournies par le contact humain.

Devenez un parent qui aide son enfant grâce aux dernières techniques scientifiques de la parentalité positive et des neurosciences pour élever des enfants heureux, autonomes et remplis d'amour et de passion pour la vie.

Le but ultime de cet ebook est de vous fournir des méthodes éprouvées et "neuro-scientifiques" qui procurent aux enfants des sentiments de bien-être et de sécurité durables et sont le fondement de leur future personnalité d'adulte.

Le produit a bien été ajouté à votre panier !